Traction animale asine

Efficace et écologique, la traction animale asine trouve pleinement sa place à la ferme. Les machines agricoles, trop lourdes et encombrantes, ne répondent ni à l’esprit de la Marsottière ni à la prise en compte de la nature de ses sols.
L’argile bressane est trop souple pour qu’un tracteur y travaille sans la mutiler (effet tassement et semelle de labour).
De plus l’espace de culture de la Marsottière est réduit et peu propice au machinisme de plus en plus encombrant, la force de nos deux amis à grandes oreilles et la sueur de nos fronts suffisent à l’exploiter en la respectant durablement.

Les ânes Vaillant et Vulcain sont arrivés à la Marsottière afin de tracter la Kassine.
Philippe à découvert cet outil avec sa formation Prommata. Il est spécialement développé pour être pratique, adaptable, robuste et relativement léger. Ainsi les ânes passent dans le terrain argileux sans le tasser, sans le polluer et avec bravoure.
Leur force permet de réaliser la majorité du travail nécessaire dans le terrain.

Marie-Laure (sous le chapeau), Philippe (derrière la Kassine) et Vulcain, affairés à billonner la terre préalablement retournée.