Terroir Bressan

L’orogenèse alpine, par sa poussée, provoque le soulèvement du Jura. Entre celui-ci et le Massif Central, une dépression est apparue. Drainé par la Saône, l’un des grands fleuves d’Europe de l’époque, ce fossé, bloqué au Sud par les glaciers Alpins qui descendaient jusqu’à Lyon, forme le « lac Bressan » dans lequel des alluvions incessantes vont se déposées au cours des temps. Le lac finira par se combler totalement et les affleurements de la Bresse correspondent aujourd’hui à ces dépôts lacustres d’âge tertiaire.

L ‘origine du nom de la Bresse se trouve dans les termes latin de « Saltus Brixiae » donné à la région tel que rapporté dans les commentaires sur la Guerre des Gaules de Jules César.
« Brixia » fait référence à la déesse celtique des eaux et « Saltus » signifie région boisée.
Cette expression fait ainsi référence à un territoire sauvage, non cultivé, humide et couvert de vaste forêts.

La Marsottière, sur la commune d’Authumes, se situe à la limite Nord-ouest de la Bresse Bourguignonne. A l’Est, le Jura n’est plus très loin et le Doubs à quelques kilomètres à l’Ouest nous offre une zone natura 2000 exceptionnelle sur l’une deux deux rivières encore sauvage de France avec la Loire.

La Bresse Bourguignonne est donc une plaine alluviale constituée d’argiles prédominantes et de marnes imperméables . On y trouve des sols très compacts et imperméables qui retiennent l’eau donnant des terrains hydromorphes favorables à l’apparition de zones humides. Ces terres sont difficiles à travailler et favorables au développement des prairies et des essences de bois tendre.

L’habitat bressan, rural et dispersé dans le bocage, est représenté typiquement par la ferme bressane
C’est un bâtiment long, à murs de briques et pans de bois (comobage), dont le toit à quatre pans est largement enveloppant pour protéger ses murs fragiles de brique de terre de pisé (pizay), torchis ou même de tuiles.
Parfois la pierre sert au fondation et es cheminées sarrasines marquent l’esprit catholique du propriétaire.
Le bâti se complète souvent par un hébergeage (grange & étable) et un fournil.